Ma reine... Où êtes vous?

Aller en bas

Ma reine... Où êtes vous?

Message  Hécate le Ven 29 Fév - 20:04

J'avais chevauché sans répit durant deux jours entiers, sans manger, presque sans boire et sans dormir... Néo était fatigué. Je pouvais sentir les toxines qui s'accumulaient dans ses muscles saillants. Moi aussi, je tombais de fatigue. Mais j'avais une mission à remplir.

Enfin, j'aperçus les murs de Gahéia. J'ai cru que j'allais défaillir de bonheur.

Malheureusement, les lanciers ne me laissèrent pas passer.

- Qui êtes vous !

Tiens, c'est étrange qu'ils laissent les portes fermées...

Néo piaffa et se cabra. Il ne tenait plus en place.

- Je suis Hécate de Themiskyra, je viens en paix, n'ayez crainte. Je viens chercher Krystéhal Kael Thas. Ai-je besoin d'un sauf conduit?

En même temps, je ne vois pas comment une guerrière seule, une femme de surcroît, pouvait être menaçante pour une telle cité...

Ils se firent sans doute la même réflexion, puisque la porte s'ouvrit rapidement. Je les saluai poliment.

- Merci.

Je descendis de Néo, le pris doucement par les brides, flattant son encolure trempée de sueur.

- C'est bien, mon brave... On a réussi... Enfin... Ce n'est que le début...

Je le laissai s'abreuver longuement, passant moi-même sur mon visage de l'eau glacée, pensant m'évanouir. Je m'autorisais une courte pause, mangeant d'un air peu convaincu un morceau de fruit que j'avais cueilli au hasard de mon exploration. Le goût sucré du fruit me sembla terriblement violent.

Je confiai Néo à un palefrenier, avec quelques drachmes en caution.

Avec ma cape et ma capuche rabattue, on ne me reconnaîtrait pas... Sauf par ma haute stature, devenue légendaire parmi les amazones.

Je progressais ainsi, silencieuse, le visage un peu courbé sur ma poitrine, rabaissant ma taille et me donnant un air peu engageant. Le pommeau de mon épée, clairement visible, et ma musculature étonnante pour une femme, dissuadaient les grecs de m'approcher.

Le soleil tapait sur mon visage et j'avais une migraine dignes des enfers. Mais j'étais Hécate de Themiskyra. Rien ne m'arrêterait, certainement pas un vilain coup de soleil.

Je m'assis sur le rebord d'une fontaine, en plein centre ville, perdant mon regard sur les passants.

- Comment pourrais-je retrouver ma reine...

La connaissant, elle était certainement en train de débattre avec un plaisir évident sur la place publique, parmi les hommes, ses non-pairs. Je m'y rendis alors, me mélant à la foule avec méfiance.

Les groupes étaient réunis. Pour l'instant, je n'apercevais personne...

Je soupirais, et grimaçais en m'asseyant de nouveau sur des marches marbrées près d'un mâle qui sentait le phoque.

Qu'Artémis me vienne en aide...
avatar
Hécate

Nombre de messages : 35
Orientation : bonne
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Krystéhal Windrunner le Ven 29 Fév - 20:26

"Non laisse moi. Je ne suis pas celle que tu crois. Laisse moi partir... Quoi? Non je refuse... "

Partout des larmes, et du sang sur les lames, pour la peine des ames... Elle court... Elle court toujours allant de hutte en hutte, et de maisonée en maisonée. Les chevaux , les bovins, les moutons sont eventrés, entrailles au milieu du chemin. Des cadavres decapités jonchaient le sol et un peu partout des hastes et des portes drapeaux romains.

Elle continue sa course, larmes aux yeux et penetre dans un temple, hurlant, vociferant, comme une hysterique.

- Tu n'aurais jamais du laisser faire ca ! Prend ma vie. Ma vie bordel pas la leur!

Puis elle tombe à genoux et une forme apparait.


- Fais chier!

Encore un de ces mauvais reves dont j'emmergeais en sueur. J'avais passée ma nuit à lutter contre des chimeriques enemis, contre un mal inéluctable que je ne voyais que dans ma tete. Et c'etait... epuisant.
Encore une mauvaise nuit. Encore une mauvaise journée... Et encore un moment passé loin de chez moi. Mes soeurs...

J'eus un frisson en y repensant.

Mes soeurs. Celles que je voyais dans ma vision... Celles qui mourraient dans mes reves par ma faute.

Et je ne pouvais rien faire.

Il fallait que je signe un traité de paix et les dirigeants n'etaient pas trés ponctuels.

Erm.

Cependant je n'allais tout de meme pas passer la journée au lit, il etait des choses que j'avais à faire, et que je ne remetrais pas à demain.

Voir Jaina. Aller à L'agora. Avec Jaina? Parler... A Jaina? Et ... Ah oui, acheter des parchemins.

Un soupir. Je me leve m'habille, attrape mon baton et sort.

Les rues...

Elles sont animées aujourd'hui.

Il y'à beaucoup d'hommes en train de debattre sur la place publique, une idée me traverse l'esprit , et je commence à philospher avec un vieux barbu.

- Non, je vous maintiens que c'est le milieu qui determine l'homme.

- Et moi mon brave, je vous dirais que c'est ce que l'homme fait qui determine ce qu'il devient...

[Je vous passe les details hein...]

La conversation dura longtemps... Longtemps....

_________________
avatar
Krystéhal Windrunner
Admin

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gaheia.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Hécate le Ven 29 Fév - 20:49

Mon regard se perd de nouveau...

Mes pensées divaguent...

Krystéhal...

Son absence me tue... Chaque minute qui passe est un déchirement...

Krystéhal...

Son nom m'obsède et me rappelle des landes oubliées...

Des souvenirs brûlés...

Une existence antérieure?

Je... Je n'étais pas en mesure de répondre à ces questions pour le moins cruciales...

- Majesté...

- Je t'ai déjà dit de m'appeler Kry.

Son sourire est un rayon de soleil qui serait capable d'anéantir la moindre de mes colère dantesque, tant qu'il rayonnait...

J'avais envie de lui voler. De le garder à jamais dans mon coeur...

- Kry... Si vous voulez... Je... Laissez moi venir avec vous, je vous en prie...

- Hécate... La tribu a besoin de toi. J'ai besoin de toi...

- Auprès de vous.

- Non, auprès des soeurs.

Sa main qui se lève et qui chasse une mèche brune de mon visage. Je frémis.

- S'il te plaît, fais le pour moi...

Je baisse les yeux.

- D'accord.


A cet instant, je m'étais rendue compte que sa voix, son corps, ses yeux étaient tout ce dont il me fallait pour survivre. On pouvait m'enlever tout, me prendre mon cheval, mon arme, mes Dieux, je survivrai tant que survivait le sourire de Kry et sa beauté divine.

Je souris à cette évocation.

Puis soudain, comme transcendant mes songes, j'entendis cette même voix mélodieuse, s'élever parmi les mortels. J'oubliais tout, le monde, les autres, les troubles et les menaces... Je me levai lentement, espérant que ce n'était pas un rêve, pas une illusion vulgaire qui serait l'incarnation de mes espoirs et de mes craintes.

Mais non, elle était là, resplendissante de beauté...

Krystehal...

Des larmes me montèrent aux yeux. Pourtant, cela ne faisait que quelques semaines qu'elle avait quitté la cité... Pourtant, cela me semblait une éternité. Elle discutait avec passion avec un homme.

Cela me révolta. Un homme vulgaire et mal dégrossi ne méritait aucunement sa place auprès de ma reine. Je n'osai cependant m'approcher.

Je surmontais ma timidité (et oui, j'étais timide, même si personne ne le sait).

Doucement, sans la brusquer, je murmurais, en la regardant dans les yeux, ce nom tant chéri, ce nom magnifique qui résonnait dans mon coeur comme une douce promesse d'avenir.

- Krystéhal...

_________________


Krystehal...
avatar
Hécate

Nombre de messages : 35
Orientation : bonne
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Krystéhal Windrunner le Ven 29 Fév - 20:59

Je discute avec passion avec ce pitoyable vieillard quand soudain une voix familiere me ramene à la realité.

Brusquement je me retourne , cherchant la source de mon trouble.

Elle est la.

Cape et capuchon me cachent son visage. Mais je sais que c'est elle. Je la reconnaitrais entre mille.

Hécate.

Ma soeur. Mon amie. Une des seules. Une des plus proches.

Je m'excuse auprés de l'homme et m'approche d'elle, me retenant de la serrer dans mes bras. Elle est ... la.

Et...

- Hécate.

Son nom je l'ai tant de fois prononcé par le passé. Au fil de conversations agreable, de perilleuses missions, ou encore au detour d'une harangue.

Mince.

- Hécate ma soeur, ta vue m'emplit de joie n'en doute pas, mais... Que se passe t'il ? Je t'avais demandé ordonné de ne point quitter la tribu.

Je fremis.

Si elle est la, c'est vrai... C'est que cela sous entend quelque chose de mauvais, et je ne sais pas si j'ai envie d'y faire face.

Elle semble heureuse de me voir, et si je dois être honnete avec moi meme, j'en suis heureuse egallement. Non pas que la vie ici me deplaise. Bien au contraire... Enfin, disons qu'il n'y a ici bas qu'une seule personne digne d'interet. D'Arcy. Jaina D'Arcy. Et j'en suis tombée amoureuse.

Mais ce n'est pas le moment.

- Ca me fait plaisir de te revoir.

Et la pof... Je la prend dans mes petits bras, du haut de mon metre 62.

_________________
avatar
Krystéhal Windrunner
Admin

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gaheia.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Hécate le Ven 29 Fév - 22:14

Elle était là. Elle était réelle. Palpable.

Elle me regarde. Elle me regarde. Et Zeus père pourrait très bien me foudroyer que je n'aurais aucun scrupule à mourir.

Mon nom. Elle prononce mon nom. Parle doux ange... Parle encore...

J'avais tellement envie de la prendre dans mes bras, de la soulever comme je le faisais il y a des années de cela, quand elle allait partir étudier à Athènes et qu'elle était une frêle jeune fille et moi un gros tank, quand nous n'étions pas condamnées par des obligations...

J'avais aussi tellement envie de réaliser un de mes rêves les plus anciens....

Mais je ne vous en parlerais guère...

Sauf si...

Rien.

Je me forçais à rester moi-même, la froide et belliqueuse Hécate. Le côté obscur d'Artémis...

Elle me prit dans ses bras...

Je frissonnais. Son étreinte, sa douce étreinte... Je la berçais doucement, ayant peur de la briser dans mes bras.

Elle était heureuse de me revoir...

Je lui retournais poliment le compliment, sans en ajouter. Malgré le fait que j'aurais bien voulu en rajouter...

- Hécate ma soeur, ta vue m'emplit de joie n'en doute pas, mais... Que se passe t'il ? Je t'avais demandé ordonné de ne point quitter la tribu.

Je me souvins alors de ma mission...

Soudain ma joyeuse humeur et mon élan d'amour se retrouvèrent dramatiquement balayés...

- Je... Les autres soeurs se sont occupées de la cité avec autant de brio que moi... Et ce qui arrive, ma reine, en effet, est grave.

Ma voix se baisse. Je pris doucement sa main dans ma grande paluche gantée de cuir. Elle n'avait pas l'habitude de s'offusquer de ce genre de familiarité...

- As-tu écouté les vents, belle amazone? Récemment? As-tu saisi l'atmosphère lourde de menace?

Je l'entrainai à l'écart.

- Aujourd'hui, Khanadrae est morte. C'était signé...

Je pris une grande inspiration.

- L'Empire veut prendre sa revanche sur nous... C'est l'oeuvre des légions de César... La tribu est menacée... J'ai voulu réunir le conseil... Mais il manquait la plus importante dans voix... La votre, ma reine...

Je m'inclinai devant elle.

- Nous n'attendons plus que vous... Malgré vos obligations à Gahéia... Il vaudrait mieux les repousser à plus tard... Je pense, ma reine...

Je ne savais que dire. Moi, la grande Hécate, guerrière amazone dont la réputation n'était plus à faire, je perdais tous mes moyens devant cette femme magnifique...

_________________


Krystehal...
avatar
Hécate

Nombre de messages : 35
Orientation : bonne
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Krystéhal Windrunner le Ven 29 Fév - 22:23

Dans ses bras j'etais à l'abbri. Je me souvenais de longues nuits d'orages que je passais avec elle. Petite j'avais peur des coleres d'Ouranos et je me refugiais avec elle dans la hutte qui m'etait dédiée. Si je fermais les yeux je savais que d'autres flashbacks viendraient, toutes les fois ou elle me prennait dans ses bras. Le jour ou je suis partie pour Athenes... Tous nos ebats amicaux de Jeunesse...

Et puis je suis revenue d'Athenes et du monde, pour devenir Reine... Et j'ai ramenée une carapace.

Je ne craignais pas vraiment les contacts humains. Pas avec elle. Mais je n'aimais pas etre proche. L'humanité nous fragilise. Je le pense vraiment.

Elle me parle. Soudain oui elle me parle.

J'ai confiance.

Je sais que tout ce qu'elle pourrait dire ne peut être que vrai.

Et je sens que c'est grave à l'intonation de sa voix.

Quoi?

Khan est morte... Morte.... Morte....

C'etait notre meilleure eclaireuse, et une des plus proches de mon cercle d'amies ... A l'epoque ou j'en avais un.

Je reste stoique devant les nouvelles, et sens sa main qui se serre sur la mienne.

Je me laisse faire, aprés tout, nous avons l'habitude, et ca ne represente pas grand chose. Je ne ressens pas le meme frisson electrique qui me parcourt quand Jaina me touche.. Je..

M'egare.

- Je vois.

Un soupir.

Je reste la, pensive un instant.

- Bien. Je rentrerais avec toi demain. Mais... J'ai des choses a faire avant de quitter Gaheia.

Quelqu'un à prevenir par exemple

Je la regarde.

- As tu d'autres choses à me dire?

_________________
avatar
Krystéhal Windrunner
Admin

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gaheia.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Hécate le Ven 29 Fév - 22:43

Elle était...

Distante.

Respectueuse, je me séparais d'elle. Je ne voulais pas qu'elle croit que...

Enfin.

Bref;

- Nous avons encore une journée devant nous avant que le conseil ne commence. Hiro m'a suivie. Je m'en servirai pour donner des nouvelles aux soeurs.

Visiblement, je n'étais pas vraiment la bienvenue ici... Elle avait surement d'autre chose à faire que de me voir, moi. En fait, qui étais-je? Une simple amie... A peine plus intime que les autres.

Bref. Je n'allais pas m'appesentir sur mon propre sort...

Bien que...

Laisse tomber, Hécate. Tu ne vaux pas mieux que les autres. Tu ne mérite pas son amitié. Ni rien d'autres...

Je baissais la tête et redevins formelle;

- Non ma reine, je n'ai rien de plus à vous dire...

J'avais des milliers de questions à lui poser.

- Avez vous besoin de moi pour les quelques affaires qu'il vous reste, majesté?

J'avais repris un ton neutre. Plus aucune place pour les sentiments, tout ce que j'avais sur le coeur. Juste Hécate. La Hécate. Froide et belliqueuse, comme je l'ai déjà dit...

- Je ne voudrais pas m'imposer. Vous avez certainement des choses plus importantes à faire que de vous encombrer d'une guerrière. Et je comprendrais.

Je commençais à m'éloigner.

- J'ai mon étalon là-bas. Et je crains qu'ils ne s'en occupent pas si bien que ça. Alors si vous me cherchez, si vous avez besoin de quoique ce soit... Vous savez où me trouver. Et puis j'ai un message à envoyer à Themiskyra.

Je fondis dans la foule.

Je ne pus retenir cette putain de larme qui coula le long de ma joue.

J'accélérais le pas pour que personne ne la voit. Pour qu'elle ne la voit pas.

Ce n'était pas dans mes habitude de me laisser ainsi submergée par les émotions. J'en étais ridicule. Je n'étais même plus digne d'être une amazone...

Je m'enfuis dans les ruelles. Sans en donner réellement l'impression. La capuche de nouveau rabattue. Telle une ombre. Un...

Un fantôme...

_________________


Krystehal...
avatar
Hécate

Nombre de messages : 35
Orientation : bonne
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Krystéhal Windrunner le Sam 1 Mar - 13:30

Elle sembla touchée par ma froideur.

Mais j'avais toujours été comme ca... Je ne vois pas pourquoi elle s'en offusque aujourd'hui.

- Bien.

Je ne dis pas un mot de plus , elle s'eloigne, et je la regarde faire.

Putain Kry t'es une reine amazone fais quelque chose

J'attrape mon baton, salue le philosophe de bazar et lui cours aprés.

Elle s'enfuit dans les ruelles , je suis sur ses talons.

- Hecate attend!

Elle court vite la sale bete.

- Attends moi.

Enfin je la ratrappe.

- Arrete toi. Ecoute moi. J'suis ta reine! Obeis moi. Pour une fois.

Je n'aurais pas du dire ca, mais mon ton se fait plaidant .

- S'il te plait Héc.

Je la regarde, attrape son bras et l'attire vers moi.

- Ca me fait plaisir de te voir reellement, je suis juste choquée par la nouvelle... Laisse moi le temps.

Une pause.

- Et puis il y'a longtemps que nous ne sommes plus vues, reste avec moi s'il te plait...

Elle est bizarre ces temps ci. Je ne sais pas ce qui se passe. Où est passée ma meilleure amie? Celle qui m'enlacait sans problemes? Je..
Je ne sais pas ce qu'elle peut bien avoir;

Un regard, elle avait les yeux humides, et ca me brisait le coeur.

Lentement, je passe un pouce pour secher ses larmes, caressant sa joue au passage.

- Dis moi ce qui se passe ? Dis moi ce que je t'ai fais ? Tu sais trés bien que je ne pourrais jamais te faire du mal.

Des bruits de pas dans les rues autour, je n'ai pas envie que nos retrouvailles virent au spectacle public, et puis, si moi je suis acceptée ici, il n'en est pas de meme pour les autres amazones.

- Viens.

J'attrape sa main et l'amene dans une rue plus excentrée vers les portes de la cité.

_________________
avatar
Krystéhal Windrunner
Admin

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gaheia.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Hécate le Sam 1 Mar - 16:26

Je revoyais les quelques images de notre passé commun, les quelques années heureuses que nous avions réellement passé ensemble... Puis la séparation. A cause des études, à cause de ma formation de guerrier... Le mal que ça m'a fait... Elle ne m'a jamais parlé de quoi que ce soit...

Peut-être étais-je trop sentimentale, finalement...

Merde, j'étais une guerrière, une amazone, j'avais un nom et un rôle à respecter...

Et voilà que je pleurais...

Ainsi, au milieu de la rue, parmi ces gens dont je ne connaissais pas les moeurs...

J'eus du mal à me ressaisir. Je me redressais et rejetais ma capuche sur mes épaule.

Je levais les yeux au ciel, pour invoquer je ne sais quel Dieu pour qu'il me prenne en pitié et qu'il arrache de mon coeur cette flèche qu'Aphrodite la rusée avait depuis longtemps planté...

Alors j'entendis des pas de course. Cette course que je pouvais reconnaître les yeux fermés... Ces pas légers, quelque soit la situation... Ces pas qui rythmaient les battements de mon coeur...

- Arrete toi. Ecoute moi. J'suis ta reine! Obeis moi. Pour une fois.

C'est vrai. Elle était ma cadette de un ou deux ans... Mais elle était ma reine... Celle que j'adulais et que j'aimais par dessus tout...

C'est son "pour une fois" qui m'interpella.

Je m'inclinai bien bas, comme de coutume.

- Je ne vous ai jamais désobéi ma reine...

Malgré tout mes efforts, elle vit que je pleurais... Non... Ne vois pas ma faiblesse, ma reine... Je ne suis pas comme ça... Ne me crois pas ainsi...

Elle sèche mes larmes. Sa peau est si douce. Je m'abandonne à cette caresse volée un instant. Je ferme les yeux et soupire.

Elle attrape ma main. Puis nous entraîne à l'écart.

Elle me demande ce qui se passe. Ce qu'elle m'avait fait...

Je ne pouvais pas lui répondre.

Mais elle insiste.

La ruelle est sombre. Mal fréquentée. Etroite.

Son regard me fait fondre.

Je dois lui répondre. Je pris une grande inspiration pour me lancer. Ce n'était pas facile. Je ne savais pas comment elle prendrait ça...

Et c'était les trois quarts de ma vie qui s'écroulerait selon la façon dont elle réagirait...

Est-ce qu'elle le savait au moins?

Je...

- Je... Krystéhal, depuis que je t'ai vu, la première fois, même si nous étions que deux gamines...

Mais je n'aurais pas le temps de finir ma phrase. Deux ombres nous sautèrent sous le nez. Des capes sombres, déchirées, sales... Des assassins romains, d'après leurs traits arrogants...

Des dagues qui étincellent au soleil.

Je jure entre mes dents.

- Viens.

J'attrape cette fois la main de Krystéhal fermement.

Je l'entraînais à l'arrière.

Merde.

Trois autres assassins débarquent. La retraite est coupée.

Je regarde Kry, le coeur battant.

Je pose sa main sur sa poitrine, la cale derrière moi, tandis que je dégaine mon épée.

Non, je n'en profite pas.

- Restez derrière, majesté !

Je lance un regard belliqueux aux romains.

- Que nous voulez vous ?

Les voilà qui s'approchent. Deux légionnaires et deux archers viennent compléter l'ensemble. Un lieutenant apparaît, dans son uniforme rutilant.

- Votre reine nous suffirait... Pour commencer.

Mon regard se teinte de rouge.

- Vous ne l'aurez qu'au prix de mon sang; grondai-je.

- Qu'il en soit ainsi.

Ces idiots ne savaient pas à qui ils parlaient...

Les assassins s'avancèrent. Ils tentèrent de me toucher de leur dague acérée. Mais quel que soit leur talent, élite ou débutant, ils ne pourront jamais m'atteindre. Je suis Xena... Euh, non, Hécate.

Je reste de marbre. Je fais deux feintes.

Ma lame fend l'air, une fois qu'ils se furent arrêtés, dubitatifs.

Deux mouvements sur le côté, en harmonie avec mes pas, et deux d'entre eux tombèrent, mortellement blessé. Deux pas en arrière, un blocage, une feinte et trois coups d'estocs, et ils n'étaient plus qu'un mauvais souvenir.

Les deux legionnaires s'avancèrent, eux aussi. Cette fois, pas assez de temps pour rigoler. Je les chargeais, tandis que Krystéhal s'occupait du lieutenant, avec son bâton. Je la surveillais du coin de l'oeil. Elle était tellement douée... Et très jolie, avec son petit air déterminé sur son beau visage.

Erm.

Cette fois, l'épée ne suffisait pas. Il me fallait les frapper, avec mes genoux, mes pieds, mes poings, mon front, pour les sonner et les blesser.

Mon front se couvrit de sueur. Mes yeux me brûlèrent. Quelques coups entamèrent ma peau, mais rien de transcendant. Juste de quoi frimer après.

Ils tombèrent.

Les archers, c'était presque réglé d'avance.

Soudain, je ressentis un trouble. Je supputais l'action qui allait se passer dans quelques instants.

Deux flèches, tirées par le même archer. Un gars plus doué que la moyenne. J'en sais rien, mais il menaçait la vie de ma princesse.

J'entendais presque les traits siffler dans l'air, les pointes se planter dans la poitrine de la jeune amazone, le sang gicler, m'éclaboussant le visage, ce sang qui filerait, en même temps que la vie de ma reine...

Ta ta ta tata ta taaaaaaaaaaaaaa

Héroïquement, je me jetais dans la trajectoire des flèches. Dans le ventre et la poitrine; Je les sentais profondément ancrées en moi.

- Niargle.

Je me retrouve avec un genou à terre, le souffle coupé. Mon épée se retrouve plantée dans le sol. J'ai mal. Le sang me monte à la bouche. Mais je regarde Kry. Elle était là, vivante. C'est tout ce qui m'importait.

Je me relevais difficilement. Il restait l'archer méchant et doué... Peut-être plus fort que le lieutenant, au final... Et Kry, qui terminait facilement le gars.

- Ma... Ma reine...

Je ressortis ma lame et poussais un hurlement à faire trembler les parois des maisons.

Puis, je fondis sur l'archer, sans faire attention à la douleur lancinante qui montait dans mes côtes...

La rage m'avait prise...

Mais malgré ça, je pourrais pas le finir seule...

Mes coups sont durs à porter.

Et il y avait comme une alarme dans ma tête...

Si les romains étaient déjà dans Gahéia, qu'en était-il de la tribu?

Je lui portais un coup qui le fit reculer, et, emportée dans mon propre élan, je tombais à plat ventre sur le sol, brisant les fleches sous mon poids. En passant, il m'asséna un coup dans le dos, le traître ! (oui car il avait aussi une lame, le saligaud.)

Mon armure cria sous le choc et se brisa. J'étais seule, vulnérable, et blessée.

Bordel.

Oui, j'étais humaine, je donnais mais aussi recevais des coups, hein.

Au prix d'immenses efforts, je me relevais, en m'aidant du mur, l'épée courageusement levée pour faire une barrière entre lui et moi... Je tremblais... Et j'y voyais trouble. Mais je perçus, à travers le brouillard, le sourire carnassier de l'archer. J'allais mourir...

Je le vis fondre sur moi, l'épée tendue vers ma gorge tendre.

J'attendis la mort, courageusement.

_________________


Krystehal...
avatar
Hécate

Nombre de messages : 35
Orientation : bonne
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Krystéhal Windrunner le Sam 1 Mar - 17:25

[Et comment je reponds à un roman moi ? ]

Enfin je l'avais rattrapée.

Elle s'arrete et s'incline.

- Il fallait que je trouve quelque chose pour te faire reagir.

Je soupire honteuse, je n'aime pas reccourir à mon statut dans une conversation amicale.

- Qu'importe, maintenant tu t'es arretée, je t'ai rattrapée, et nous pouvons parler.

Parler... Oui c'est bien vrai, parlons... Nous en avons bien besoin et il semble que ce qu'elle va me dire est important.

J'arrive à calmer ses peurs, ou du moins ses pleurs, car ses peurs me sont encore inconnues.

Pas pour longtemps

On arrive dans la ruelle et elle se lance.

Ce qu'elle va me dire à l'air de la chambouler et j'aimerais vraiment faire quelque chose pour elle.

- Je... Krystéhal, depuis que je t'ai vu, la première fois, même si nous étions que deux gamines...

Ouhla, ca sonne .... Je crois que je ne veux pas savoir la suite de sa phrase... Mais d'un autre coté j'aimerais tellement. Se pourrait il que ses sentiments pour moi, ne soient plus qu'amicaux? Se pourrait il qu'elle... Qu'elle m'aime ... ?

Je ne sais pas.

Et je n'aurais pas le temps de le savoir aujourd'hui.

Des assassins romains arrivent, bientot suivis par le reste de la cavalerie.

Ils sont 5. Nous sommes prises au piege et Hecate prend le controle des operations.

Si ca lui fait plaisir aprés tout... Je ne suis qu'une pauvre aede pacifiste.

Et une reine debile.... La reine d'une des plus grande nation guerriere

Merde c'est vrai.

J'attrape mon baton, regrette presque de n'avoir pris mes sais et commence à me defendre.

Hecate engage une joute verbale avec l'un des hommes.

Elle me protegerait jusqu'a la mort. C'est ... Flatteur.

Je lui souris, d'un sourire sincere et charmeur , un de ces sourires que je ne fais plus... Et je me lance dans la mélée.

Le reste des troupes arrive. 2 legionaires, 2 archers, et un lieutenant.

Pff Facile.

Hec se debrouille plutot bien. Aprés tout c'est normal, elle est ma meilleure guerriere.. Et elle est diablement sexy quand elle combat.

Ok... Ce qu'elle m'a dit, ou à failli me dire m'a drolement ebranlé alors.

Qu'importe. elle est sexy, ce n'est pas ma faute non ?

Je me lance sur le lieutenant.

Il est coriace, mais je le suis plus que lui. Agile et douée... Oui c'est moi.

Nous avons l'avantage, quand soudain le temps s'arrete.

Oui c'est une metaphore.

Des fleches, un des archers à survecu, et ses fleches viennent droit sur moi.

Erm... J'aurais du mettre une armure aujourd'hui.

Tu n'en mets jamais...

Qu'importe.

Je n'ai pas le temps de dire Al'epoquedesdieuxanciensdesseigneursdelaguerreetdesroisdelegendes, que ma douce Amazone se jette sur la trajectoire des projectiles.

J'entends les flèches pénétrer sa chair.

Elle tombe, elle saigne, mais je n'ai pas le temps de m'occuper de ca.

Je finis le lieutenant en deux - deux et court vers elle.

- Hecate.

Mais elle ne me laisse pas faire. Elle se releve deja et fond sur l'archer.

- Hecate!

Mon ton se fait inquiet.

J'ai peur pour elle.

Elle est en mauvaise posture. Elle se bat bien mais elle est blessée et lui... En possession de tous ses moyens.

Elle tombe, j'entends les fleches qui se cassent.

Merde. Merde. C'est pas bon.

La voila dos au mur, son armure brisée, à demi nue...

Arret sur image.

A demi nue.

Whoo.

Erm.

L'archer se jette sur elle lame en main, pret à pourfendre sa chair.

Pang. Cling. PaF.

Bruit d'une épée qui rentre en colision avec un baton savamment manié.

- J'ai toujours pensé que les archers etaient des laches...

Un sourire carnassier fond sur mes levres.

- Maintenant j'en ai la preuve.

Un sourire encore. Je jette un regard à Hecate, promis dés que j'ai fini je l'embrasse. [De maniere tout a fait chaste]

Erm.

Le combat est assez difficile, mais un baton habilement envoyé dans les parties, et le soldat romain se tord de douleur appelant sa mere.

- Tiens... Si tu veux je peux appeller la mienne, elle s'y connait en arc elle aussi.

Je l'attrape et le revele. Attrapant la pointe d'une fleche je grave quelques mots en grec sur sa peau. Il n'a pas la force de resister. Des sillons de sang forment desormais des lettres. Oui... J'ai emprunté la methode des romains... Mais ne dit on pas qu'il faut rendre à Cesar ce qui appartient à Cesar.

- Ramene ta carcasse à ton maitre... Il t'epargnera peut être au vu du message que tu portes. Et dis lui bien ces mots. Dis lui que c'est Krystéhal Kael Thas, la reine pacifiste qui t'a fait ceci. N'oublie pas.

Une pause.

Il detale comme un lapin,

Je me tourne vers Hecate et tombe à genoux a coté d'elle.

- Hec...

Et je l'enlace, la, au milieu d'une ruelle, maculées de sang...

_________________
avatar
Krystéhal Windrunner
Admin

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gaheia.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Hécate le Sam 1 Mar - 18:02

Ma douce reine se bat magnifiquement. Et dignement. Elle défait rapidement le lieutenant. J'étais charmée par ses mouvements. Elle m'adresse des sourires qui me font frémir... Mais je ne m'autorisais désormais plus beaucoup d'espoir.

Quand j'attaque l'archer, elle semble inquiète pour moi. Mais j'étais Hécate... Je savais comment réagir et comment canaliser ma haine... Même blessée...

Attends deux secondes...

Elle était inquiète?

Inquiète pour moi, simple guerrière?

Cet espèce d'espoir me fit tenir bon. J'avais mal, je sentais Hadès frémir à l'idée de revoir mon âme... Mais je ne mourrais pas. Pas aujourd'hui du moins.

Et voilà. Tout était terminé. Aussi rapidement que ça avait commencé. Sauf que nous étions au milieu de cadavres et que mon sang commençait à s'infiltrer dans la terre. Krystéhal est là, au-dessus de moi et ce sera sans doute cette vision qui sera pour moi la dernière...

Que dis-je?

Non. Rien que pour le plaisir immense de revoir ce visage tant chéri, je ne mourrais pas. Je tends ma main gantée de cuir, caresse son visage, déposant un peu de terre, un peu de sang et un peu de ma sueur sur sa peau si douce.

Arf, c'était pas romantique.

Je tremble. Un froid hivernal semble s'être emparé de moi. Mes membres sont gourds. J'ai l'impression de prendre racine dans le sol.

J'ai froid, tellement froid...

- Majesté...

Parler me demander des efforts terribles. Mon souffle est court.

J'aurais aimé lui dire tout ce que j'avais sur le coeur. Lui dire à quel point je l'aimais... A quel point elle comptait pour moi. Mais non..

Pas aujourd'hui...

- Pensez... Pensez à nos soeurs... La... La guerre... La guerre est imminente... Qu'est-ce qui vous retient à Gahéia, de plus important que la protection de la tribu?

J'ai un hoquet. Mes lèvres se tachent de sang. Mon teint, devenu blafard, contraste violemment avec cette note pourpre.

Je m'accroche à elle.

Les flèches sont encore en moi.

Je lui jette un regard implorant.

- Kry... Je t'en prie...

Mes yeux sont redevenus bleu glacier.

- Je t'en supplie... Me laisse pas partir...

Alors, je prends entre mes doigts les flèches brisées. Je serre les dents. Tellement fort que ma mâchoire trembla.

"Artémis... Mère... Protège moi...."

Et je les arrache. Avec ma chair. Le sang gicle. De nouveau. Il tâche la peau de Krystéhal. Sa peau si blanche, si pure, désormais souillée... Par ma faute.

J'essaie de compresser mes plaies, pour éviter de perdre trop de sang. Mon armure git à mes côtés. Elle paraît si triste...

Le sang coule entre mes mains. N'importe quel mortel serait mort depuis bien longtemps. Pas moi. C'est étrange d'ailleurs; J'ai beau être une guerrière surpuissante, je ne pouvais pas encaisser de tels coups sans rendre l'âme. Et la blessure que j'ai dans le dos me fait un mal d'enfer.

Je regarde Krystéhal, tente de sourire de nouveau. Ce n'est pas facile. J'ai tellement mal.

- Had... Hadès ne récupérera pas mon âme aujourd'hui...

Un petit rire. J'essaie de la rassurer.

Ou peut-être que j'essayais de me rassurer moi-même.

Mes tremblements s'intensifient.

J'attire son visage près du mien, tendrement.

Ils sont proches.

Si proche...

J'aurais été mesquine et égoïste, j'en aurais profité. Mais non.

- Kry...

Il était désormais temps que j'avoue.

Je m'approche encore, près de son oreille.

Son odeur est si douce, même après avoir subi les impulsions d'adrénaline propres au combat.

- Je...

Nouvelle inspiration. Je me contracte sous le coup d'une vague de douleur.

- Je...

Aurai-je le courage de me lancer?

Et si... Si je me trompais? Qu'allais-je devenir? Je ne serais plus capable de vivre... Certainement pas... Je n'en aurais plus le courage.

- Je t'a...

Je sombrais alors dans le néant de l'inconscient. Les boules.

Je m'en voulais de ne pas avoir été jusqu'au bout.

Et je m'en voulais surtout d'être un poids mort entre ses frêles bras....

_________________


Krystehal...
avatar
Hécate

Nombre de messages : 35
Orientation : bonne
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Krystéhal Windrunner le Sam 1 Mar - 18:23

Nous sommes à terre, et elle meurt le temps n'a plus trop d'importance. Seule sa vie compte. Enfin peut être pas totalement. Mais...

Je suis penchée sur elle, sur la douce guerriere, sur mon amie la plus fidele, mon amie agonisante.

Elle lute contre elle meme, tremble et est froide comme la mort.

Mais non Hades n'aura pas son ame aujourd'hui, et ca j'en fais le serment.

Elle essaye de me parler.

- Chut... Chut ma belle, ne fais pas d'efforts, je suis la. Tout va bien aller maintenant.

Je n'ai jamais été douée pour reconforter les gens. D'autant plus ceux que j'aime.

Je me leve, attrape la cape d'un cadavre romain et la recouvre.

- La ... La... Tu auras moins froid ma douce.

Erm.

Depuis quand je lui oparle aussi ... gentiment.

Elle tente de parler encore. De me convaincre de retourner à Gaheia. Mais mon esprit est ailleurs.

- N'ai crainte nous irons à Themiskyra, nous sauverons nos soeurs.

Elle frissone encore et entreprend d'arracher ses fleches.

J'ai mal pour elle, son sang m'eclabousse... Qu'importe. Tout ce qui compt c'est qu'elle soit en vie. La . Dans mes bras.

Je souris.

- CA va aller Hecate. Ca va aller.

Elle perd pas mal de sang. Je sais qu'un humain normal serait mort. Je sais aussi que si je m'etais pris ces satanés fleches... Je ne serais pas morte. Du moins je ne pense pas. Mais elle m'a sauvée la vie.

- Tu aurais pas du t'interposer. J'aurais survecu. Elle ne m'aurait pas laissé mourrir.

Elle.

On sait trés bien de qui je parle...

Et je ne m'apesantirais pas sur le sujet.

Pas sur aujourd'hui.

Merde. Treve de reflexions. Elle est à l'agonie. Les mots qui sortent de sa bouche ne sont que grognement agonisants. Je ne veux pas les entendre.

Ses mots sont sacadés. Je comprend sans comprendre. Je ne veux pas comprendre.

Et nous sommes si proches. Mon visage, le sien. Nos souffles qui se melent.

Hecate.

Non.

Elle s'evanouit. Et moi... Je reste la avec son corps dans les bras.

Doucement je me leve.

Non.

Je n'arrive pas à la soulever.

Pas vraiment.

" Deesse donne moi la force" .

Suffit de demander visiblement. Je la prend delicatement dans mes bras, et entreprend de l'amener chez moi. La bas je pourrais la soigner comme il se doit.

Elle est assez lourde la bougresse.

Mais ca paye d'avoir un corps parfait.

Tout en marchant je parle à son inerte corps.

- Je te laisserais pas partir H. Tu compte trop pour moi. Y'a tant de choses que je veux te dire. Tu vas pas crever aujourd'hui hein. Non. Tu crevera pas. Je...

Nous arrivons enfin devant mon chez moi.

Je pousse la porte d'un pied , la referme tout aussi elegament, et pose Hecate sur ma couche.

Aprés avoir posé un ligne humide sur son front. Je m'agenouille.

- Chaste Deesse. Protectrice des amazones. Tu m'as toujours laissé de coté. Et pourtant j'aurais pu être la plus devouée de tes reines. Je suis ton elue Artemis. Ton Elue. Alors à defaut de faire quelque chose pour moi. La Laisse pas crever. T'as laissé partir tous ceux qui comptaient pour moi... Tu me dois bien ca non ?

Une pause.

Je...

Je sens la fatigue qui me gagne, et je tombe endormie... inconsiente? A terre...

_________________
avatar
Krystéhal Windrunner
Admin

Féminin Nombre de messages : 157
Age : 30
Date d'inscription : 18/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gaheia.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Hécate le Sam 1 Mar - 18:27

[Et là comment que vous vous attendez tous à un post de folie MUHAHAHAHA, pauvres crédules que vous êtes xD]

===> Habitations

[Héééé non, c'était une feinte MUHAHAHHAAHA]

_________________


Krystehal...
avatar
Hécate

Nombre de messages : 35
Orientation : bonne
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma reine... Où êtes vous?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum